QUI ?

Un grand MERCI aux photographes !
© Les photos ne sont pas libres de droit

En couleur dans les articles ci-dessous : notes de novembre 2022, au retour de Mongolie

Porteuse du projet

ValphototenteArèla (Valérie Lhôte)

Avec la collection Route Blanche, j'allie mes pratiques artistiques et chamaniques. Les Esprits montrent la route : je n'avais jamais eu l'intention d'aller en Sibérie, ni en Mongolie ! Cependant, j'essaie d'écouter au mieux, je suis curieuse de nature, audacieuse et toujours émerveillée !
L'enseignement chamanique a véritablement commencé par la Rencontre de Jean-Yves Bourré (ci-dessous Enseignant chamanique(aussi) français) en 2016. Même si beaucoup de choses étaient déjà là, la relation avec la Nature depuis toujours. Pinceau de Gaïa, c'était déjà la voie de l'artiste chamanique... Ce voyage-ci est très particulier pour moi, c'est oser accepter ce qui m'est proposé et annoncé comme très singulier. chaque tradition spirituelle est un écosystème. Toutes ne demandent pas d'accueillir un Esprit Ancêtre dans son corps.

Que vous dire d'autre...? Que je suis dans la gratitude de pouvoir vivre de telles aventures, quelques soient les difficultés à traverser et les désillusions "inhérentes au voyage" comme me disait Marc Alaux, l'éditeur de Transboréal qui connait si bien la Mongolie. Que je dessine vraiment lentement et que j'aime ça ! Que je suis touchée au coeur quand je vois les gens oser, créer, rayonner ! Que toutes ces rencontres, ces voyages, ces enseignements transforment ma vie ! Et surtout PARTAGER what else ?! 
+ sur mon parcours. Voir aussi POURQUOI ? et toutes les autres pages où je raconte plein d'autres choses, notamment sur la Mongolie !
photos Mongolie2019 ©Arèla / Mongolie 2022 en cours d'actu​​​​​​​​​​​

Valmongolie  ​​​​​​

 ​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Chaman blanc mongol

KhanaportraitGanzorig Naya surnommé Ganaa

Extrait de la présentation de Jean-Yves sur son site ethno-passion.fr "Ganaa est un Böö, un chaman de la 9ème lignée familiale avec qui nous avons fait le voyage dans l’Altaï mongol puisqu'il habite la région. C'est un chaman traditionnel qui nous avait été chaudement recommandé par Galsan Tschinag, écrivain mongol d'origine Touvaine très connu. Tout ce que le chaman fera avec nous, il le décidera avec ses Ongod, ses Esprits ancêtres qui viennent l’incorporer. Son assistant traduira le Mongol ancien que parlent ses ancêtres, langue qui n'est plus parlée aujourd'hui... suite".

Ce carnet "Fille du Vent" racontera aussi ma première rencontre avec la Mongolie en septembre/octobre 2019 et surtout ma rencontre avec Ganaa à qui j'ai demandé si je pouvais prendre des photos, dessiner pour mon carnet de voyage : <<oui ! Tout ce que tu veux !>>. Et la rencontre avec son Ongod, Ancêtre principal "descendu dans son corps" qui, la première fois, m'a dit <<Ton coeur est grand ouvert, tu ne caches rien du tout. Toi tu peux créer tout ce que tu veux. Tu es du même sang que moi. Quand tu rentres en France tu dois faire de la guérison spirituelle>>. Et puis les "retrouvailles" avec mon Ancêtre mongol, chaman blanc, de la même lignée que son Ongod... Les mois précédant ce voyage, dans une vision répétitive, venait un cavalier mongol "il est hors de question de ne pas aller en Mongolie".
Ganaa m'a ouvert ses portes, sa maison et sa yourte, et son coeur. Je ne savais pas s'il serait un peu ou presque pas disponible pour moi, j'espérais... Au-delà de tout ce que j'aurais pu imaginer, il m'a transmis, accompagnée, encouragée, rassurée, écoutée, conseillée et fait de tels cadeaux... juste improbables ! Et son Esprit aussi ! Car ce sont eux 2 qui m'ont enseigné et enseigné à mon Esprit. Je ne pourrai évidemment pas tout raconter dans Fille du Vent, il y a + que de l'intime : du Sacré très personnel. J'espère dans ma pratique ici en France, dans mes créations, peintures, textes et l'ensemble de "Fille du Vent" réussir à rendre hommage à la hauteur de ce que j'ai reçu en dénaturant le moins possible la Force, Beauté et la Poésie dont est porteuse cette lignée de chamans blancs. Par ma création, je vous propose de respirer ce parfum porté par le Vent de l'Altaï jusqu'ici. Je remercie de tout coeur tous ceux qui rendent ce Rêve de là-bas possible ici.

Pour "faire descendre" son Esprit, Ganaa comme tout chaman, est accompagné de son assistant.
Son assistant rencontré en 2019 a déménagé. Chinzorig, son jeune assistant actuel, est adorable et tout comme Ganaa, un excellent archer ! Très discret avec une très belle présence : j'ai hâte de le dessiner ! Pour faire descendre mon Esprit, il a tenu aussi ce rôle. Pour mon retour en France, je me demandais qui accepterait... J'ai la grande chance qu'un ami très cher m'ait proposé de tenir ce rôle indispensable. Il fallait certaines conditions. Mais je ne vais pas tout raconter maintenant !!! 

photos Mongolie2019 ©Arèla / avec son assistant / Aquarelle Ganaa en costume / avec son assistant et le traducteur.

KhanakhalaKhanacostumedameFeualtai​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Chamane touvaine

Dsc01343Anissia Mongush

Puissante chamane guérisseuse, voyante, enseignante et Amie ! Nous avons eu le bonheur de la rencontrer la 1ère fois grâce à Jean-Yves en toute fin de séjour l'été 2017 chez elle à Kyzyl, Sibérie du Sud, trop brièvement  : 17 minutes enregistrées qui ont changé ma vie ! ​​​L'année suivante, elle nous accompagne au Lac Baïkal pendant 3 semaines. De ce voyage ensemble naîtra le tout premier carnet de la collection Route Blanche ! Elle a évidemment reçu son exemplaire et a pu le lire grâce à la traduction en langue russe de Babou et Constantin. Il était impensable de publier ce livre sans qu'elle ne puisse savoir ce que je raconte ici de notre séjour ensemble. Ce second carnet "Fille du Vent" racontera aussi cette première rencontre.

Je rêve encore de retrouver Anissia cette année. La Tuva si proche de l'Altaï mongol... Je rêve de réussir à faire venir Anissia de l'autre côté pour se retrouver en Mongolie. Ce sera sûrement la surprise de ce voyage une fois sur place ! J'ai essayé en début de séjour mais c'était très difficile à organiser pour le trajet dans cette région à cette période avec la météo de fin d'automne et avec un sacré budget aussi. Et même si j'avais réussi à organiser tout ça, j'aurais finalement annulé pour ne prendre aucun risque pour Anissia avec la traversée de la frontière russo-mongole vu la situation de la Russie à ces dates. Je suis si triste de ne pas l'avoir revue. Je ne sais pas à présent quand, ni si un jour, cela pourra être possible. Pour les personnes que ces enseignements intéressent, n'hésitez pas à contacter Jean-Yves (ci-dessus) : des enseignements en ligne avec des chamans de Tuva, dont Anissia, vont être proposés en 2023.

Sacré regard ! Elle peut être un peu intimidante... C'est une femme drôle, adorable et généreuse qui sait ce qu'elle veut et ce qu'elle fait ! Pas de stage touristique, elle insiste sur le fait d'enseigner à des personnes motivées et impliquées. Revoir : la visio avant le départ au Baïkal

photos ©Arèla (ci-dessous Anissia venant de recevoir son "Route BLanche" / Aquarelle Anissia, premier rituel au Baïkal à Buguldeika / avec Anissia au bord du Baïkal près d'Olkhon / Aquarelle Anissia après rituel d'adieu au Lieu à Buguldeika)

AnissiarouteblancheAnissiawebAnissiabaikalolkhon​​​​​Portrait anissia​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Enseignant chamanique (aussi) français

Jymongolie2 2Jean-Yves Bourré

Il vit maintenant à Fournols en Auvergne. Organisateur et accompagnateur de mes voyages précédents en petit groupe auprès de chamans (Tuva et  Baïkal, Sibérie et Altaï, Mongolie), moine bouddhiste (Ladakh, Inde), pampa - et - alto - mesayoq (Cordillère et lac Titicaca, Pérou) et des reportés (2021 et 22 Tuva, Sibérie et Gobi, Mongolie) Il est aussi et surtout notre enseignant en France : chamanisme, daoïsme, tradition sorcière, cosmovision andine,... Une ouverture oecuménique extraordinaire, trop rare, au coeur des Traditions Vivantes. Découvrez sa palette sur son site : ethno-passion.fr et sa chaine youtube Rêveur de Tonnerre
Je ne remercierai jamais assez cet Aventurier du Vivant au grand Coeur, Artiste-Enseignant, Clown-Coyotte qui danse avec l'Oiseau-Tonnerre et la Grande Ourse, chaman blanc né dans la taïga de Tuva sous nos yeux... Si "Route Blanche" existe c'est aussi grâce à lui ! Si j'ai rencontré Anissia c'est grâce à lui ! Si j'ai rencontré Ganaa c'est grâce à lui, à Brigitte et Chuka (ci-dessous Agentes de voyage)
Je ne peux que vous conseiller son Livre "Chamanisme, animisme" aux éditions Véga de Trédaniel : un Bijou à lire et relire, préfacé par Patrick Fischmann (un des conteurs de la collection "contes des sages ") où il a eu l'amitié de citer les poèmes de Joël Dely (mon voisin Poète-astronome auteur du poème pour Anissia dans " Route Blanche " que vous pouvez retrouver sur Les chants de la Muse) et mes créations chamaniques. Vous pouvez aussi le découvrir sur Terr2 TV. Je ne peux que vous inviter à le contacter si vous avez l'envie de découvrir et/ou d'approfondir pratiques et enseignements au-delà du new-age et développement personnel bien trop souvent présentés en France pour du "chamanisme".
A propos de Route Blanche : << Magnifique carnet de voyage. Une image fidèle du chamanisme tel que nous le rencontrons lors de nos voyages, il en contient le Pouvoir. J'attends les prochains carnets avec impatience.>>
J'en parlerai dans "Fille du Vent", mais je souhaite l'écrire ici déjà, en hommage. Le chaman mongol Ganaa, ami (il dit frère Du et soeur Etche) et enseignant, pensait que nous ferions 21 jours de "qualité de chaman" (traduction signifiant "pour devenir chaman"). Lui, il en a fait 49 il y a bien des années. Il a expliqué <<En Mongolie quand ça arrive, les mongols ne connaissent rien et doivent tout apprendre. Toi, tu vas faire que 5 à 7 jours. Parce que le chamanisme est déjà là>>. Ma réponse ? <<c'est grace à Jean-Yves !>>. Il a confirmé <<oui ! il est super !>>.

photos Arèla©Mongolie2019 en Altaï avec Jean-Yves, le traducteur, Ganaa (de dos) le chaman et son assistant / Jean-Yves Bourré©Fournols2022 en tenue mongole.
Costumedos​​​​​​​Jyvesdel​​​​​​​Chamanisme animisme couv orig​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

 

​​​​

 

 

 

 

 

​​​​​​​

 

 

 

Traducteurs mongols

Chimgee conte Tara VerteChimgee
Traductrice mongole de la 2ème partie du voyage. 
Rencontrée grâce à Chuka directrice de l'agence Eco Voyage Mongolia. Une jeune femme talentueuse et courageuse, conteuse, créatrice, dynamique, intelligente, cultivée, professionnelle, attentionnée, écologiquement consciente... Un bonheur d'être française à ses côtés en Mongolie !
En Gobi, nous avons eu la chance de voyager avec elle et Guash : tout comme Chechen (de Tsengel) en Altaï (2019 et retrouvé en 2022), ce sont "the best chauffeurs of the world" ! Adorables, intelligents, respectueux - et très important pour ce métier - ne buvant pas d'alcool. Chimgee va recevoir son exemplaire de " Route Blanche " et j'espère qu'elle acceptera de devenir la traductrice de " Fille du Vent ". Hasard ! Elle connait Ganaa ! Elle l'a déjà rencontré en 2017 lors d'un séjour en accompagnant des
français. Elle crée de magnifiques tableaux en feutre, artisanat traditionnel mongol qu'elle met en oeuvre pour montrer ses visions créatrices ! A encourager !!!
photos Mongolie2022 ©Arèla Chimgee conte une sacrée "petite" histoire de Tara blanche / Chimgee, originaire de Gobi, nous présente les falaises rouges
Chimgee falaises Rouges

*****
Traducteur mongol de la 1ère partie du voyage.
Je fais le choix ci-dessous de témoigner, car si mon expérience
 peut épargner d'autres français et surtout françaises, ce sera un bienfait.

ChingisportraitChingisbaatar Tumenbayar surnommé Chingis. Rencontré en 2019 lors du voyage en groupe en Altaï. J'ai gardé le contact, soutenu sa famille sans me poser de question, la vie est difficile là-bas, encore + avec la période covid et les amis se font confiance. Je pensais réussir à trouver un traducteur pour maximum 10 jours chaque mois, en lui demandant à lui d'abord, mais étant marié avec 2 petites filles à 1600km d'Olgii et pensant qu'il avait déjà des contrats pour l'été avec des agences de tourisme, je pensais que ce serait compliqué pour lui de m'accompagner. Mais avant même que je lui demande, il m'a proposé spontanément de m'accompagner comme traducteur sur mes 3 mois en Mongolie ! et avec sa voiture de UB à Olgii ! J'ai évidemment accepté, il était gentil et disponible et partant pour mon aventure singulière... qui s'est terminée sans lui. Je remercie sincèrement pour ce qui s'est bien passé mais je ne peux le recommander à personne. Malgré un joli sourire et une immaturité d'ado de 14 ans qui m'a obligée à trouver des ressources intérieures inconnues de patience et de dialogue afin de mener à bien mes projets (chamanisme et coopération au musée ethnographique), les irrespects et mensonges renouvelés en octobre malgré la présence de mon mari, et la découverte des retours des précédents clients allant jusqu'à l'inacceptable, ont blessé mon coeur. Si ça n'avait été que le fait de devoir encore demander au bout de 2 mois au traducteur de bien vouloir traduire... C'est une désillusion comme personne ne souhaite en vivre pour un tel voyage, avec mon projet de livre et l'importance de la traduction. Sans Chuka, je serais revenue le coeur bien lourd. Heureusement sa moralité et mentalité ne sont pas - comme il se plait à le dire - celles de LA Mongolie, des mongols qui sont au contraire salies par cette affirmation. J'espère pour sa famille qu'il trouvera un métier qui correspondra mieux à ses aspirations.
photos Mongolie2019 ©Arèla 

 

Agente de voyage française

PhileasfrogBrigitte Moreau

Elle est la responsable de l'agence de voyage Philéas Frog à Paris. Une agence pas comme les autres ! C'est grâce à elle que j'ai connu Chuka de l'agence EcoVoyageMongolie avec qui elle travaille. La période covid puis l'arrêt d'Aéroflot a mis en pause beaucoup de projets de groupes de français en Mongolie dont le séjour prévu pour nous en Gobi en sept 2021 puis 2022.

Brigitte est une amoureuse de la Terre, du voyage, des Rencontres ! C'est une Passionnée ! Impossible n'existe pas !

Son pays de coeur est la Mongolie ! C'est aussi devenue une amie au fil des années. J'ai toute confiance en elle pour m'accompagner dans la préparation de cette aventure ! Super cadeau : elle m'a envoyé mes billets pour la Mongolie le jour de mon anniversaire, le 8 mars, date importante en Mongolie.

photos ©PhileasFrog Mongolie2011 avec Gambat chaman blanc "tsaatan" ("ceux qui s'occupent des rennes").
11 ans plus tard, nous avons eu la bonne surprise de le rencontrer en octobre, ils venaient juste d'arriver à leur camp d'hiver. Belle rencontre et discussion très intéressante dont je parlerai aussi un peu dans Fille du Vent.

BrigitteBrigitte2

Agente de voyage mongole

LogoecovoyageChuka

Elle est la responsable de l'agence EcoVoyageMongolia à Ulaanbaatar. Une agence qui oeuvre avec humanité et dynamisme pour un tourisme respectueux de la Terre et des peuples. Francophone et passionnée de Poésie, de Contes et de littérature, enfin la rencontrer et partager nos passions, valeurs et visions qui se sont avérées tellement communes fut une grande joie et aussi un immense soulagement après le disque rayé sur la soit-disant mentalité mongole et sa mise en pratique du traducteur de la 1ère partie du voyage. Agence de notre voyage en 2019 et de nos séjours dans le nord et le Gobi en octobre dernier, nous pouvons témoigner de son intégrité et de ses qualités humaines et professionnelles. Avec la célèbre et vraiment sympa et dynamique Zaya (aussi amie de Brigitte !) rencontrée dans sa famille chez les tsaatan, une fondation a été créée avec les agences comme la sienne pour oeuvrer contre l'alcoolisme dans ces contrées reculées en interdisant totalement à leurs collaborateurs locaux (chauffeurs, guides...) de transporter de l'alcool. J'espère pouvoir la retrouver lors de ses prochains voyages en France, sa présence lors d'une de mes expo en festival de carnets de voyage serait une joie et un honneur.
Elle nous a présenté son amie Mugi, l'assistante du poète renommé G. Mend Ooyo (oui oui ! celui qui a écrit les "contes des sages de Mongolie" avec - encore - Patrick Fischman !) juste en fin du colloque international de poésie fin octobre à Ulaanbaatar.

De telles rencontres sont tellement nourrissantes, c'est un véritable Arc-en-ciel !

photos Mongolie2022 ©Arèla A Ulaanbaatar avec Chuka et Mugi et mon mari Christophe, dans le restaurant français "la Baume".
Belle décoration et dégustation oenologique avec modération pour eux, avec les yeux pour moi !

Avec mon Del vert tout neuf cousu avec amour par Bvrlee, 
une nouvelle amie rencontrée à Olgii avec Ganaa et revenue vivre sur UB.
Avec chukaetmugi

Traductrice russe de Route Blanche

Babouportrait2Catherine Mailian surnommée Babou

Elle vit à Cannes. Lors de notre première rencontre en décembre 2016, je me suis dit " cette dame, elle est de ma Famille ! ". Depuis nous nous sommes retrouvées quasiment chaque semaine pour pratiquer Qi Gong avec Jean-Yves au bord de la mer ou de la rivière. Nous avons voyagé ensemble en Tuva en 2017, au Baïkal en 2018, en Mongolie en 2019. Oui, elle est de ma Famille ! Babou est amoureuse de la langue russe et de cette Terre. J'ai osé lui demander de traduire " Route Blanche " où elle a plongé corps et âme ! Je sais combien elle s'investit quand elle s'engage et je ne la remercierai jamais assez pour ce partage de Coeur et d'Esprit, si simple intimité, elle est la seule à avoir lu mes notes du voyage.

Pour ce voyage en Mongolie, elle est mon premier soutien. Je suis triste de voyager sans sa voix, son rire et son Oeil qui voit tout : elle a choisi de ne plus voyager si loin. Comme elle le dit elle-même <<si je repartais encore une fois, je ne reviendrais plus>>. 
 

photos ©Arèla / en Altaï avec le traducteur, Mongolie2019  / sur l'île d'Olkhon, Femmes de coeur avec Anissia, Baïkal2018

  Chingisbabou2019pano 2 Babouanissia

Traducteur russe de Route Blanche

Konstantin 4 Constantin

Il vit également à Kyzyl et connait bien les chamans et très bien Anissia. Il était notre traducteur lors des voyage 2017 (Tuva) et 2018 (Baïkal). Il parle touvain, russe, français, anglais, italien, mongol. Il a finalisé la traduction russe de Route Blanche et ce fut une période d'intimité créatrice comme j'avais rarement connu.
C'est un homme adorable, très cultivé, passionné, d'une intelligence et d'une finesse rares ! Et puis c'est un amoureux des contes et de la poésie !

Je tiens à sa présence ici car j'espère bien pouvoir le retrouver autrement qu'en messages ou visio... Et si tu lis ces lignes Constantin, je te remercie encore pour tout et espère de tes nouvelles.

 photos ©Arèla Kyzyl2017 chez Anissia avec mon mari Christophe, Anissia, notre amie Virginie et Jean-Yves/ 2019 Aquarelles "Tu es ma langue. Tu es ma Parole" extrait de "Route Blanche" / Baïkal2018 en enseignement.
 

 

Chezanissiajuill2017AnissiaconstantinrouteblancheConstantinanissiabaikal

Séjour en groupes (projet initial)

Les séjours en groupe ne sont plus d'actualité mais je conserve cette ligne en souvenir du précédent voyage en Mongolie et en priant pour les prochains !
Voyager en groupe ou seule est évidemment très différent, même si le groupe est petit. J'ai voyagé donc "seule française" pendant un peu plus de 2 mois, puis à 2 pendant presque 1 mois avec mon mari retrouvé à Ulaanbaatar avant les 10 jours dans le Nord jusque chez les tsaatan et le lac Hovsgol, petit frère de Baïkal et les 10 jours en Gobi. Je connaissais croyais connaitre le traducteur et j'ai eu la chance de retrouver Ganaa à Olgii, c'était donc un inconnu à peine relatif ! 

photos ©Arèla Mongolie2019 notre petit groupe en ville / Altaï chez l'habitant / les aurevoirs avec Chechen Oktybri, the best chauffeur of the world ! et mon mari Christophe
GroupemongolieGroupemongolie2 MongolierepaskazakhTchechenaeroport

Soutiens

Vous !

Vous qui êtes touchés par ce projet et qui le soutenez par vos dons et aussi votre présence et vos encouragements, vous permettez qu'il puisse se réaliser, chacun selon votre envie, vos moyens. Je vous remercie du fond du coeur car sans vous ce projet ne pourrait exister de cette façon-là.

A tous ceux qui auront participé au plus tard le 13 juillet 2022 : vous êtes partirez un peu là-bas avec moi ! Pensez à m'envoyer photo + prénom + un petit mot si possible manuscrit (par voie postale ou en photo par email) qui seront placés dans les 1ères pages du carnet de voyage dédiées aux soutiens. Vous voyagerez ainsi aussi avec moi par le coeur !
A tous ceux qui auront participé après le 1er palier : je vous remercie de tout coeur de prendre le voyage en route pour contribuer à finaliser ce projet !

Souvenir du premier Route Blanche : la double page de la mosaïque des soutiens dans le carnet ❤️MERCI❤️A❤️VOUS❤️TOUS❤️
A retrouver sur l'interview de Vibradio à 1h39min

Mosaique

Témoignages

Témoignages des soutiens, des adoptants, des visiteurs des expos et festivals :

C'est beaucoup plus qu'un livre. La vie est palpable sous le papier. Etrange objet. J'y reviendrai à chaque fois que j'aurai besoin d'air, de beauté et d' altitude ou simplement pour écouter le vent. Merci. Tu as bien mieux que du talent. Tu as le don. (Jean-Robert)

A chaque page tournée il y a des son, des couleurs, des mouvements qui sont bien présents. On entend les vagues, on entend les ereens. Et bien plus. Les dessins dansent et vivent, même les paupières closes ! Certains dessins appellent, et certains calment, et parfois ça s’inverse. Il y a un vrai lien qui se crée et c’est magique.
Merci merci. C’est un livre voyage, un livre partage. Route blanche est merveilleux. Merci encore. (Maïa)

Magnifique carnet de voyage. Une image fidèle du chamanisme tel que nous le rencontrons lors de nos voyages, il en contient le Pouvoir. J'attends les prochains carnets avec impatience. (Jean-Yves)

C’est bien plus qu’un livre ,un objet précieux . Les dessins sont d’une finesse et d’une poésie remarquables accompagnés d’un texte si simple et si fort qu’il transporte. Quel beau voyage sans se déplacer. Il m’a semblé pourtant voir les paysages, les visages, l’immensité... C’est peut être un début sur la route blanche pour moi . Puisse t elle m’accompagner ou bien moi la suivre. Merci Valerie. (Florence)

C'est juste magnifique !Une vie incroyable se dégage de ton voyage ! Merci (Patricia)

Chère Valérie, Je viens de déposer un message en tant que donateur avec mon paiement en ligne. Je te soutiens depuis le début mais je n'avais pas mesuré l'ampleur de ton projet, au delà de ton cheminement artistique et de ton rapport fort à la nature, j'y vois la dimension de sauvegarde et de transmission d'un savoir chamanique, véritable trésor de notre patrimoine terrestre. Merci à toi pour cet engagement et toute cette énergie que tu déploies pour aller au bout de tes rêves. C'est formidable ! Je t'embrasse fort. (Valérie)

Tu sais si je veux participer c'est aussi un peu par égoïsme, pour que tu m'emmènes un peu avec toi dans tes bagages !!! (Michèle avant)
Merci Valérie pour ce merveilleux carnet de voyage. C’est beau c’est magique. J’ai été éblouie par la qualité du travail réalisé.
 (Michèle après)

J'avais adopté Route Blanche pour mon fils anthropologue spécialisé dans les rites culturels et chamaniques de certaines ethnies du Sertao brésilien. Il n'a pas pu le lire encore, envolé pour le Brésil. Mais il l'a feuilleté et a été très impressionné. Il est donc parti au Brésil avec le Kadag Blanc destiné au chaman qu'il cotoie chez les indiens Pankararu. Zé Auto cacique et chaman a été très heureux de recevoir ce kadag. Il a fait une petite cérémonieafin de pouvoir l'intégrer et le faire accepter par son panthéon d'Esprits. Je te joins des photos. (Catherine) (Kadag : écharpe sacrée couramment trouvée dans les temples bouddhistes, aux 5 couleurs traditionnelles)
Un mois plus tard je recevais une maracas de cérémonie de la part de Zé Auto en remerciement du Kadag Blanc !

Merci pour ce beau voyage initiatique autour d'un si bel objet. Vous êtes une personne rayonnante. (Aurore lors d'un atelier fabrication d'un carnet vierge sur le modèle de Route Blanche)

La lecture de ce carnet a été un incroyable voyage ! La magie de ce carnet m'a complètement embarquée avec elle et j'en suis émerveillée. Merci beaucoup pour cette transmission. (Aurélie)

Ton projet est fabuleux et cela ne m'étonne pas. J'avais bien compris que c'était pour une formation autour du chamanisme qui arrive comme un point d'orgue de ton cheminement global sur la corporalité, l'esprit et l'âme par la puissance de la beauté créative. Je t'enverrai quelque chose à Bonson ( tu me redonnes l'adresse exacte) et je te laisse le soin d'une contrepartie quelqu'elle soit. Une pierre ou de la terre du lieu me ferait très plaisir si cela est possible pour toi.... Pleins de bises Val, c'est top et je me suis régalée des photos que tu as partagé, c'était sauvagement à en pleurer !

Je viens pour la première fois de visiter ton site. Bravo il est très réussi. J'ai revu avec émotion l'aventure du drapeau de Gaïa....Merci d'être une étincelle d'espérance sur le chemin... je compte participer à la hauteur de 50 euros donc je ne veux aucune contrepartie.... Si ce n'est consulter le Book ou la vidéo. Voilà. (Joël avant)
Dans le regard d'Anissia, sentir battre le coeur de chaque chose. Merci pour ce lien indéflectible et magnifique. (Joël après)

Je vais le bichonner ce joli carnet, j'espère qu'il va s'adapter à sa nouvelle vie. Amicalement. (Cathy)

Belle présentation, claire, ça donne envie de te soutenir. En tout cas, je te soutiens et je te suis...

Bonjour Valérie, Tu me fais rêver ! 
Ce n’est pas le temps pour moi, mais ce voyage chamanique (même simplement la rencontre de la chamane), Ça me fait rêver et me porte sur un nuage ! Merci.

Un seul But : VOLE !! et emmène-moi là-haut dans les énergies lumineuses, guéris nous aussi et retransmets tout le Beau et L’Amour que tu percevras dans tes cellules, à moi, à nous, à la terre mère, à l’humanité, au divin…. 
Je t’embrasse ! (Pascale)

Merci pour ce carnet de voyage, qui offre à celui qui le lit la voie d’entrée sur la route blanche.
Il y a ceux qui n’ont pas encore rencontrés le chemin des esprits, il y a ceux qui les ont rencontrés sans le savoir, ceux qui savent mais refusent d’y croire, ceux qui savent, y croient mais ont peur d’avancer plus loin, car avancer c’est s’engager, avancer c’est s’assumer. Il y a ceux qui savent, y croient et avancent. Et il y ceux qui…tout ceux dont j’ignore les possibles relations à la route blanche. On le sait, chacun sa relation à l’invisible, à sa foi, a sa magie intérieure, a la magie du monde, à ce lien qui nous unit en tant qu’être vivant. Une relation qui dans ce monde cérébral est devenue trouble, le « je sais » du cœur est difficile à entendre, à assumer, et plus encore, à partager.
Nous avons peur de perdre pied, d’être rendu fou dans une société qui ne croit que ce qu’elle voit, de perdre pied dans une société construite sur un élan rationnel. Nous avons oublié, qu’avant d’être rationnelle, la société est relationnelle. Où est passé le El ? Ce El qui dans les cultures antiques évoquait la force, la puissance, ce El qui désigne l’autre, et notre relation à toute chose, au tout… Paradoxalement, qui a-t-il de plus rationnel que d’admettre qu’il y a autant de vérités que d’êtres, que toutes ces vérités existent, de par les êtres qui les portent ? Qui a-t’il de plus rationnel que d’admettre l’existence du relationnel, qu’il soit d’ordre visible ou invisible ?
Ce carnet, ta création, parle de ta rencontre, ta relation avec les esprits, avec les personnes qui t’on encouragées à suivre ta voie, la voie de l’artiste et de la route blanche. En partageant ton expérience, tu permets à d’autres, de rencontrer et d’assumer leur propre voie. Et pour ceux qui n’y croient pas, tu leur permets de se dire que cette voie existe aussi. Lorsque tu m’as parlé la première fois de ce carnet, j’ai tout de suite eu confiance en toi. Par contre, j’étais loin d’imaginer à quel point il serait beau ! Les traits fluides et les douces couleurs des dessins, la simplicité des textes qui en révèle la profondeur, l’authentique poésie de ce voyage partagé. Merci à toi Arèla ! Merci aux esprits et aux personnes qui t’on guidés sur cette voie. Merci pour ta force, car tu as entendu, assumé, partagé ! Avoir confiance en toi, c’était évident pour moi, envoyer un don pour encourager la création du carnet de voyage, c’était facile. J’étais loin d’imaginer l’immense cadeau que je recevrais en retour. Un grand merci, Arèla, pour ta générosité (Eli)

Je n’ai pas très bien compris comment procéder pour apporter une petite participation à ton projet qui fait rêver !!! Peux tu m’expliquer sachant que je ne suis pas très douée avec tout ça ?
Réponse : sur la page COMBIEN ? choisis ta contrepartie dans la liste des cadeaux puis clique ICI pour finaliser ton don en me contactant