OÙ ?

Préparation du voyage et réalisation finale du carnet de voyage

Val atelierDans mon atelier
Entourée à 360° par les originaux de "Route Blanche"
En pleine nature
A 5min de Bonson, petit village perché dans l'arrière pays niçois à 30min de la mer

Retour en Asie centrale !
(cliquez sur les photos pour agrandir)

Carte asie vue ciel relief vegetationEarth filleduvent Evidemment en cette période "complexe", plus de 9 mois avant le voyage, certains détails sont encore inconnus et des "prévus" seront sûrement modifiés, cela se complètera, se précisera, se modifiera, c'est le propre du Voyage ! Néanmoins, voici ce qui est prévu qui permet de poser une trame et de lancer le Rêve !

Sur un seul voyage aller-retour depuis la France sont prévus 2 séjours en petit groupe de 2 semaines chacun et entre les 2, seule, un peu + de 6 semaines.

Les soutiens du projet auront le lien google earth sur le groupe privé pour voir les étapes.

Tuva en petit groupe

Avec notre petit groupe, de Nice (via peut-être Paris, ce que je n'espère pas car cela impose en général d'arriver la veille donc + de frais) avec certainement transit par Moscou, nous atterrirons à Abakan (capitale de la république de Khakassie, féd. de Russie) puis partirons en bus pour Tuva. En passant par Arzhaannous rejoindrons Kyzyl (capitale de la république de Tuva, féd. de Russie) où vivent nos amis Anissia, Constantin et Analà où se trouve le monument du centre de l'Asie (en réalité à 100km) à 4000km de toute mer. Nous partirons ensuite pour la région de Todja, une des -voire la- plus sauvage de Tuva. Nous reviendrons sur Kyzyl puis repartirons vers la région d'Erzin jusqu'au lac Tere-Khol près de la frontière routière avec la province mongole de Bayan-Olgiy (interdites aux étrangers et actuellement évidemment totalement fermée comme toutes les frontières mongoles) pas si loin d'Olgiy où vit Khana dans l'Altaï mongol ! Montagnes et lacs avant de revenir sur Kyzyl. Le groupe repartira alors pour Abakan.

+ de détails sur ce séjour sur ethno-passion.fr

Centre de l asie 1Mulan kyzylNomade tuvaVal tuva ovaa

 

Les photos des chapitres suivants seront ajoutées dès que mon ordi sera guéri.
Merci mon chéri de me prêter le tien pour terminer cette présentation !
Merci pour votre compréhension

entre Tuva et Gobi

Entre les 2 séjours en petit groupe, à l'aventure !
De l'inconnu relatif car je retourne sur des lieux
et auprès de personnes déjà rencontrés.

Je resterai quelques jours en Tuva en espérant pouvoir passer un peu de temps avec Anissia et Constantin. Peut-être mon mari Christophe restera quelques jour avec nous.

Mon projet est de rejoindre la Mongolie pour retrouver Khana à Olgiy. La frontière routière Tuva/Bayan-Olgiy étant fermée aux étrangers, je suis obligée de faire le tour jusqu'à la frontière Bouriatie/Mongolie + à l'Est. Aller jusqu'en Bouriatie ?! Alors impossible de ne pas retourner voir Baïkal ! Un voyage était à l'étude pour y retourner en février  mais Baïkal gelé ne sera pas pour cette année. En juillet donc. Peut-être mon amie Emmanuelle m'accompagnera pour revenir au bord de notre Ami " le grand lac chaman " (un autre projet ensemble un jour : en faire le tour à pieds).

De Kyzyl, soit par un petit vol intérieur (en serrant les fesses...!), soit en bus en remontant tout près de Krasnoïark avant de redescendre, je rejoindrai donc Irkutsk (Oblast d'Irkutsk). Il faut forcément survoler ou contourner les montagnes soit par le nord (pour les étrangers), soit par le sud en passant par la Mongolie (comme Anissia et Constantin quand ils nous avaient retrouvés à Irkutsk avant d'aller au Baïkal). Puis je retrouverai Raisa et Slava à Bougouldeika (Kuyada) pour quelques jours au bord du lac. Retour ensuite sur Irkutsk pour prendre le mythique transibérien ! Le train longe la rive sud de Baïkal et remonte sur Ulan Ude en république russe de Bouriatie. Puis il y aurait 2 options pour rejoindre la Mongolie : le bus beaucoup moins cher mais avec un billet s'achetant uniquement sur place ! ou continuer en transibérien par la ligne allant jusqu'à Ulan Bator ce qui semble la seule solution pour avoir le billet de sortie obligatoire pour obtenir le visa russe avant le départ. C'est simple, en fait...! Le visa est délivré pour 30 jours, il me faudra donc passer la frontière au plus tard le 31 juillet.

La partie russe du voyage, et donc du carnet
(le texte est traduit dans la langue de la terre rencontrée),
se terminera donc à cette frontière russo-mongole.

Mongolie ! Où j'arriverai donc en train à Oulan Bator, capitale où vit environ la moitié de la population mongole (un peu + de 3 millions d'habitants). J'espère pouvoir retourner au marché immense où on trouve TOUT ! sauf le mardi quand il est fermé : petit détail oublié en 2019 ! Quand on trouve ce qu'on cherche à l'aller, ne jamais remettre au retour parce que x raisons plus pratiques...!
A Ulan Bator, j'espère surtout y retrouver l'Ami Chingis !
Dès l'arrivée (dans les 7 premiers jours, et les formalités seront sûrement plus facile à la capitale qu'une fois arrivée en Altaï) si j'ai un visa touristique (30 jours aussi), il me faudra le prolonger de presque 3 semaines jusqu'au retour de Gobi avec notre petit groupe le 18 septembre.

D'Oulan Bator, je rejoindrai Olgyi où vit Khana. La petite ville d'Olgyi de l'aimag de Bayan-Olgyi (province la + à l'ouest de Mongolie) est si proche de Tuva ! mais d'Ulan Bator, elle est à 2h d'avion ou 1700km de route... Les moyens de transports ouverts ne sont pas encore connus aujourd'hui, cela se complètera dès que possible.

Dans cette province, j'espère pouvoir passer le plus de temps possible auprès de Khana, retourner dans les montagnes, au bord des lacs et bien sûr chez les habitants... M'imprégner encore et encore, apprendre, partager. Sur place, sur la terre de notre lignée, je souhaite aussi créer et " étrenner " le costume de mon Ancêtre. Là aussi encore beaucoup d'inconnu, par exemple je ne sais pas si mon tambour pourra voyager vu sa taille et s'il ne le peut pas, comment faire sans lui... J'avoue que tout cet inconnu... j'aime ça ! C'est ce qui est vraiment intéressant dans cette partie du voyage "seule", c'est à dire très peu organisée. Bien sûr, j'ai la chance de pouvoir être conseillée et aidée par Brigitte de l'agence Philéas Frog, en +, la Mongolie est le pays qu'elle connait le mieux depuis tellement longtemps ! Plusieurs personnes m'ont déjà évoqué les risques d'une femme voyageant seule au bout du monde : qu'elles soient rassurées, je ne serai pas "seule". De toute façon, je ne pense pas parler suffisamment bien le mongol d'ici août pour m'aventurer sans interprète.

Je recherche actuellement une structure que mon profil pourrait intéresser pour obtenir un visa de travail
pour revenir avant août 
ou rester plus longuement à partir du mois d'août.
Des visions bien particulières m'ont été montrées et j'espère pouvoir les mettre en oeuvre
et vous partager ici,  mais c'est encore trop tôt pour en parler concrètement aujourd'hui.
Si vous me lisez et pensez pouvoir m'aider, n'hésistez pas à me contacter je vous enverrai mon CV et mon projet !
Si je reviens en Mongolie avant août, ce que je vivrai sera raconté dans la partie mongole du carnet jumeaux.

Après presqu'1 mois, retour sur Ulan Bator fin août quelques jours avant l'arrivée du petit groupe. Visiter les musées, les palais... dessiner ! et vous donner des nouvelles !


 

 

 

 

 

Désert de Gobi en petit groupe

C'est un séjour juste E X T R A O R D I N A I R E que nous allons vivre ! C'est Khana (toujours le même chaman) qui l'a conçu. 
Petit clin d'oeil à Véro qui a découvert le chamanisme en adoptant " Route Blanche " au Rendez-vous du carnet de voyage de Clermont Ferrand, qui est devenue une amie et qui sera du voyage ! Super heureuse de partager un voyage avec une adoptante de " Route Blanche ", encore +  en Mongolie, pour tout ce que cette Terre porte pour moi !
Peut-être que vous aussi, qui êtes touchés par la collection Route Blanche, vous rêvez de faire le voyage du carnet ?!

A Ulan Bator, avec le petit groupe retrouvé, nous visiterons le monastère de Gandan avant de prendre le train toute la nuit pour le sud-est : direction le désert de Gobi. Nous ferons un long voyage (voir carte et le projet sur google earth pour les soutiens), même si évidemment nous ne parcourrons pas l'ensemble de son territoire : monastères bouddhistes, montagnes, canyons, dunes... jusqu'à Kharakhorum, autrefois capitale du grand empire mongol de Chinggis Khaan au XIIIe siècle. Puis direction vallée d'Orkhon puis Baaska. Vous pouvez retrouver tous les détails de ce séjour sur ethno-passion.fr (indiqué 2021 mais programmé pour 3 au 18 septembre 2022). Comme l'écrit Jean-Yves, les enseignements chamaniques ne peuvent pas être indiqués à l'avance.

Le retour en France est prévu le 18 septembre.
Peut-être le voyage s'allongera de quelques semaines si j'ai un visa de travail... A suivre !

 

 

les exemplaires de Route Blanche

En Europe, en France bien sûr, dans les Alpes maritimes évidemment, dans de nombreux autres départements et territoires jusqu'en Nouvelle Calédonie ! En Belgique, en Russie en Tuva à Kyzyl et au bord du Baïkal, en Inde sur le toit du monde au Ladakh au monastère de Lamayuru et en Himachal Pradesh, en Mongolie à Olgyi, Ulan Bator et à l'ambassade de Mongolie en France, au Québec, au Brésil par le Kadag Blanc (Témoignages).
Et en attente d'autres lieux !

Expos et festivals

Les festivals et lieux d'expos seront ajoutés au fil du temps.
" Fille du Vent ", auto-édition à 250 exemplaires réalisés à la main (hors imrpression) et " Route Blanche ", exemplaires restant de la 1ère auto-édition et j'espère la seconde, ainsi que tous les originaux (dessins et aquarelles) candidateront aux festivals de carnet de voyage en France et j'espère dans d'autres pays ! Je ne sais pas comment il serait possible de transporter l'exposition (mais ce ne sont que des détails pratiques !) : quel bonheur et honneur ce serait d'exposer en Mongolie, en Tuva, près du Baïkal ! Déjà dans un premier temps, je vais proposer aux ambassades en France, notamment à celle de Mongolie avec laquelle je suis déjà en contact très chaleureux !

A tous les lieux d'expo qui souhaiteraient présenter ces carnets et leurs originaux : n'hésitez pas à me contacter !

Les festivals où " Route Blanche " a déjà été sélectionné :
Fin Mars : Festival du récit de voyage à Beaulieu-sur-Mer 06
Début avril : Festival Envie d'ailleurs à Mouans-Sartoux 06
Début juillet : Festi'Off du CadrEnjoy à Rognes 84
Mi-septembre : Lourmarin des Carnet 84
Mi-octobre : Festival international d'aquarelle et carnet de voyage Aiguillon 47

Fin novembre : Rendez-vous du carnet de voyage Clermont-Ferrand 63