ET SI ?

le soutien recherché est atteint voire dépassé ?

Tout d'abord : 1000 MERCISSS !!! à mes amis, à mes connaissances, à leurs connaissances, aux connaissances de leurs connaissances... et aussi bien sûr à Vous qui êtes arrivés jusqu'ici par d'autres voies, internet ou quelque soit le chemin que vous avez emprunté !

J'espère vraiment que ce projet FILLE DU VENT voyagera au-delà de mon cercle de connaissances grâce à vous ! Et aussi grâce au premier carnet "Route Blanche" pour lequel cela n'avait pourtant pas été le cas mais c'était le premier, c'est un peu normal qu'il soit plus difficile de le faire connaître avant même qu'il existe.

Si le soutien recherché est atteint voire dépassé, cela signifie que Vous aurez été très sensibles à ce projet et l'aurez partagé, diffusé auprès de votre réseau qui aura été touché également et aura partagé à son tour ! Quel sincère et merveilleux encouragement pour continuer la " Route Blanche, collection de carnets de voyage auprès de chamans" !

Cela me permettra d'envisager pour cette collections des suites concrètes : ET APRES ?

 

le soutien recherché n'est pas atteint ?

Comme ce fut le cas pour le premier carnet " Route Blanche ", le carnet " Fille du Vent " existera et sera réalisé de toute façon et tous les cadeaux seront envoyés aux adorables personnes nous ayant soutenus !

Evidemment dans ce cas, mon temps de création ne sera qu'en toute petite partie, voire pas du tout rémunéré et attendra la suite de la vie de ces carnets avec l'adoption des exemplaires non adoptés pendant la campagne et imprimés, au moins en partie, grâce à cette collecte. Au fil du temps, tous les carnets seront imprimés.

Les frontières restent fermées ?

C'est le seul véritable potentiel problème que nous sommes nombreux à vivre.
Cela pourrait affecter son temps, son espace, voire l'existence même de ce projet.
Le chamanisme, c'est rêver, agir puis accepter et être responsable et respectueux.
Je Rêve et j'agis en créant ce merveilleux projet pour lequel je vous demande de me soutenir par vos dons. Parce que créer le projet c'est déjà lui apporter de la Force, le faire exister, lui donner le maximum de chances, je fais le choix aujourd'hui en septembre 2021 de le porter au monde. Vous y embarquer avec moi, c'est Rêver ensemble, Voyager déjà ensemble. Attendre, douter n'accouche en général que de rêves mous et tièdes. 
Cependant je ne suis pas un bisounours tout-puissant croyant à la sacro-sainte pensée magique, ni vous répondant << si ça doit se faire, ça se fera quand ça devra se faire...ou pas...>> comme on l'entend si souvent à tout bout de champ !
Donc, même si je n'ai aucune envie d'écrire ce chapitre, envisager ces potentialités n'est pas être négative, c'est être responsable et respectueuse envers votre soutien.
Si un des cas ci-dessous devait arriver : les soutiens en seront évidemment avertis. C'est pour cela que je dois absolument avoir vos coordonnées à jour pour vous joindre.

Le projet pourrait être reporté encore d'une année si l'été 2022 ressemblait aux 2 précédents.
Chaque soutien aura alors le choix : récupérer son don ou le laisser pour, tout comme moi, patienter encore.

Un seul des 2 pays pourrait être fermé donc les frontières entre les 2 fermées... Le projet serait alors modifié selon le pays ouvert. Cela transformerait évidemment l'itinéraire du voyageChaque soutien aura alors le choix : récupérer son don dans sa totalité ou récupérer une partie de son don si les dons correspondant aux cadeaux diminuent ou laisser son don mais augmenter le nombre de cadeaux.

Cependant, je trouverai un moyen pour revenir au moins en Mongolie et si possible auprès de Khana. Peut-être me faudra-t-il un visa de travail ? Donc une structure mongole intéressée par mon profil. Je suis actuellement en contact avec l'ambassade de Mongolie en France qui a reçu et très apprécié le premier "Route Blanche" et qui me conseille. J'ai aussi eu des visions que je ne partage pas encore ici. Cela transformerait évidemment l'itinéraire du voyage.
Chaque soutien aura alors le choix : récupérer son don dans sa totalité ou récupérer une partie de son don si les dons correspondant aux cadeaux diminuent ou laisser son don mais augmenter le nombre de cadeaux.

Si la situation mondiale empirait au point de faire avorter tout projet :
Chaque soutien récupérera alors son don.